Le magasin Territoire d'Homme de Paray le Monial

LE
MAGASIN

Votre boutique TERRITOIRE D’HOMME située rue Victor Hugo à Paray le Monial,
vous propose une large gamme de prêt-à-porter pour Hommes :

200 M² POUR SATISFAIRE TOUS LES HOMMES D'AUJOURD'HUI.

EDEN PARK, TOMMY HILFIGER, PIERRE CARDIN, DIGEL, FYNCH HATTON, MEYER, OLYMP...
Un large choix de marques pour une mode qui vous ressemble. Originale, tendance ou classique, la collection cérémonie saura répondre à vos envies.
Selon votre style et votre morphologie, nous saurons vous conseiller pour choisir la tenue idéale.
Un cadre accueillant, une déco au goût du jour, une équipe spécialisée et à l’écoute de ses clients, c’est ce que vous garantit Territoire d'Homme.
Conseil, choix dans les grandes tailles, retouches gratuites et rapides, tout est fait pour vous satisfaire.

UN PEU
D'HISTOIRE...

La Grande Maison à Paray le Monial.

Les débuts du 20e siècle voient en France l'éclosion de nombreuses manufactures de vêtements confectionnés.
Jusqu'aux années trente, dans les villes et les villages,
la fabrication des vêtements masculins était l'apanage des artisans tailleurs.

Un groupe d'industriels Lyonnais décident de créer deux magasins à l'enseigne de "A La Grande Maison"
L'un à Digoin, l'autre à Paray le Monial. Le gérant de ce dernier n'ayant pas réussi à s'implanter,
la société décide de céder cette affaire.

Le magasin Territoire d'Homme de Paray le Monial dans le temps

1931

Jean Dravet qui est tailleur à Chauffailles, persuadé que le vêtement de "confection" a de l'avenir, achète le fond de commerce et demande à Ernest THILLET, son beau-frère, d'en assurer la gérance. C'est donc début 1932 que ce dernier s'installe, accompagné de son épouse Louise, enceinte de son premier enfant.

1940

La guerre, la ligne de démarcation, rendent difficile la gestion depuis Chauffailles du magasin de Paray. Louise assure le maintien de l'activité en même temps que la naissance de son troisième enfant. Mais les marchandises se font rares et Jean Dravet accepte de céder l'affaire à son beau-frère à la libération. L'inventaire est des plus simples car il n'y a plus rien en rayons.
Il faut à l'époque se rendre chaque lundi de la semaine à Mâcon pour les chemises, Villefranche s/Saône pour les vêtements de travail et Lyon pour les vêtement habillés hommes, avec la marque Bayard et la marque l'Aiglon pour les enfants. Les trajets ne sont pas rapides avec une 201 break gazogène car l'essence est rare. Mais les retours font le bonheur de la clientèle.

1950

Début de la deuxième génération avec Maurice le fils. L'affaire a pris de l'importance et se trouve à l'étroit dans le local d'origine. On utilise le logement du rez-de-chaussée pour loger le stock qui augmente considérablement avec la fin des restrictions. Une succursale s'ouvre à Charolles sous la responsabilité de Maurice et c'est le début du rayon féminin qui essaimera par la suite dans un autre point de vente à Paray sous l'enseigne "BELLE" avec le concours de Michèle, la fille de la famille. Jean, le deuxième fils, débute sa carrière dans l'habillement.

1965

Le 1er Octobre, de fortes pluies et une rupture de la chaussée du canal du centre font que la Bourbince sort de son lit et envahit les rues et les maisons de la vieille ville. Tous les commerces sont touchés et "La Grande Maison" se retrouve avec plus d'un mètre d'eau dans le magasin. Les deux frères, aidés de leurs épouses, sauvent le maximum de marchandises au fur et à mesure que l'eau monte dans les rayons.
Mais l'état des lieux après le retrait des eaux est déplorable et la décision est prise d'effectuer d'importants travaux de modernisation et d'agrandissement qui donnent un nouvel essor à l'entreprise familiale qui emploie jusqu'à 15 salariés. Un nouveau point de vente sous l'enseigne "TIL" est créé pour le rayon de vêtements professionnels.

2000

Au début des années 2000, Jeannot partant en retraite, son fils Emmanuel reprend l’entreprise familiale avec la volonté de pérenniser les fondamentaux tout en se tournant vers l’évolution du commerce de ce nouveaux siècle.
En 2005, après 3 mois d’importants travaux de structure pour créer un nouveau concept moderne, la décision est prise de changer le nom de l’enseigne pour TERRITOIRE D’HOMME.
Ce réseau national de magasin multi-marques spécialisé dans le prêt-à-porter masculin est composé de plus de 60 professionnels à travers la France ; proches des besoins des consommateurs, nous vous proposons une sélection de la totalité du vestiaire masculin de très bon rapport qualité prix.

2011

L’opportunité d’acquérir le bâtiment attenant à Territoire d’Homme permet à Emmanuel de réunir le magasin féminin BELLE crée en 1964 et tenu successivement par Michèle la sœur de Maurice et Jeannot et de Jacqueline, l’épouse de ce dernier.
Blandine Thillet, la nouvelle responsable, vous accueille dorénavant dans un espace de 100m² et perpétue l’offre de la femme active d’aujourd’hui.
Au fil des années, l’entreprise n’a cessé d’évoluer pour offrir aujourd’hui une offre cohérente de prêt-à-porter sur 300m² au cœur du centre ville de Paray Le Monial.
L’esprit de service et la recherche de la qualité au plus juste prix sont toujours présents parmi la jeune équipe qui désormais assure la bonne tenue de cette vieille dame de 80 ans d’existence.


REMONTER